ENTRETIEN D'EMBAUCHE : TOI AUSSI RECRUTE TON ENTREPRISE

Dans la majeure partie des cas, les entretiens d’embauche se déroulent (malheureusement pour les candidats) toujours de la même manière …

Tu reçois un mail de convocation, tu t’y prépares en survolant les questions classiques qui tombent en entretiens et te voilà « fin prêt » pour passer ton entretien. Tu te déplaces le jour J (ou en visio pendant la période de confinement), tu patientes un peu le temps que ce soit ton tour et c’est parti : tu peux commencer ton monologue. Tu réponds gentiment aux questions posées par le recruteur en face de toi et voilà l’entretien fini sans que tu aies eu le temps de vraiment briller pendant ces 45 dernières minutes … Un goût amer, je sais  … L’objectif de cet article est de te faire prendre conscience que l’entretien d’embauche n’est pas une voie à sens unique, mais au contraire une discussion ayant pour idée de voir si ton profil « match » avec les besoins du recruteur ! Tu verras qu’il faudra te préparer à tout type d’entretien et tu comprendras enfin l’expression anglaise « FAKE IT UNTIL YOU MAKE IT » pour faire de chacun de tes entretiens une VRAIE opportunité d’embauche et pas seulement un entretien parmi tant d’autres ! T’es prêt ? Dans ce cas : LET’S GO !

1. LE RÔLE DE L'ENTRETIEN D'EMBAUCHE

T’es-tu déjà demandé à quoi servait concrètement l’entretien d’embauche ? Évidemment que non, étant donné que la réponse tombe sous le sens ! L’entretien d’embauche devrait servir à recruter un nouveau collaborateur, point. Si ce n’était que ça, nous n’aurions au final pas besoin de créer de long processus fastidieux visant à rechercher parmi la centaine de CVs reçus, le profil qu’on voudrait finalement convoquer en entretien … Un entretien d’embauche ne cherche pas seulement à recruter un nouveau collaborateur, il vise à recruter LE collaborateur qui pourra le mieux s’intégrer au sein de cette entreprise en particulier ! Quand tu y réfléchis deux minutes (surtout en France d’ailleurs) recruter une nouvelle personne c’est faire un pari sur l’avenir. Est-ce que cette nouvelle personne s’intégrera bien au sein de l’entreprise ? Est-ce que je pourrais bénéficier de ces compétences pour mes futurs projets ? Est-ce qu’elle restera aussi sérieuse qu’elle en à l’air pour l’instant ? Bref tout un tas de questions que le recruteur se pose en finalité lorsqu’il ou elle devra finalement choisir un profil parmi le lot de candidatures reçues. En comprenant ce point, tu comprends par la même occasion que l’entretien d’embauche n’est pas (ou en théorie n’est pas censé) une discussion à sens unique au cours de laquelle tu ne ferais que répondre à des questions passivement ! Pour te donner une idée plus claire de comment se passe le recrutement en France, voici quelques chiffres qu’il faudra que tu gardes en tête.

2. QUELQUES CHIFFRES SUR L'ENTRETIEN D'EMBAUCHE

Pour te donner une brève idée du processus de recrutement en France, voici quelques chiffres publiés par Robert Walters il y a quelques années de cela :

Si tu ne veux pas faire partie de ces statistiques, il faudra bien prendre conscience de tout ce qui va suivre au sein de cet article.

3. PRÉPARE-TOI A TOUTES LES FORMES D'ENTRETIENS

Tu ne le sais généralement pas avant d’arriver en entretien, mais tu pourras en fonction des cas, tout aussi bien t’entretenir avec une ou plusieurs personnes. Voici une liste non exhaustive de formes d’entretiens potentielles auxquelles tu dois te préparer. L’idée c’est d’éviter toute surprise le jour J et d’être conscient(e) que l’entretien « classique » n’est pas la seule option. Tu pourras donc faire face à :

  • Entretien face à face avec une personne
  • Entretien face à face avec deux ou plusieurs personnes
  • Entretien téléphonique avec un interlocuteur
  • Entretien de groupe
  • Entretien individuel face à des « spectateurs » qui ne sont au final que d’autres candidats
  • Entretien de groupe face à des spectateurs

Tu sais désormais que plus d’une option est envisageable lorsque tu te déplaces en entretien d’embauche. Il t’appartient de te préparer au mieux en répéter un maximum ce processus ! Si tu souhaites préparer tes entretiens avec Postule Pour Me rendez-vous ICI.

4. RÉPÈTE SOUVENT

Pour que cela soit plus concret pour toi, prenons un exemple. Imaginons que tu souhaites intégrer le poste de manager d’un complexe hôtelier. Pour répéter et dans le but d’augmenter tes chances d’accéder à ce poste dès que l’opportunité se présentera, tu pourras envisager de passer des entretiens par exemple pour des postes de réceptionnistes, de chef de réception ou de concierge potentiellement, des postes généralement annexes, mais au sein du même secteur. L’idée est simplement d’augmenter ta confiance en toi pour qu’une fois arrivé devant le poste que tu vises vraiment, tu sois le mieux préparé des candidats que le recruteur aura l’occasion de rencontrer.

Maintenant que tu as fait ce travail sur toi, il faut que sois conscient(e) une nouvelle fois, que l’entretien d’embauche est une voie à double sens où il devrait y avoir autant de questions de ton côté que de celui ou celle qui te recrute. C’est aussi toi qui recrutes la personne qui est en face de toi ! N’oublie pas d’inverser le sens des questions en entretien ! Ne reste pas passif.

 

5. POSE DES QUESTIONS

Se déplacer pour un entretien d’embauche et y être passif c’est passé complètement à côté de ton entretien. Malheureusement c’est l’une des raisons pour lesquelles beaucoup de candidats resteront dans l’attente d’une réponse qui n’arrivera jamais. En arrivant en entretien d’embauche, il faut que toi aussi tu puisses te mettre dans la peau d’une personne qui recrute son entreprise. Personne n’a envie de travailler avec un manager tyrannique ou désagréable. Il t’appartient donc de poser les questions, et de préférence les bonnes questions, pour qu’une fois l’entretien terminé, tu puisses déjà savoir si toi aussi tu souhaites aller plus loin dans le processus de recrutement.

Tu pourras prendre des exemples au travers de cette vidéo qui te donnera quelques points essentiels à soulever pendant ton entretien.

Pose des questions sur le management. Pose des questions sur la taille de l’équipe. Pose des questions sur l’environnement de travail … Bref tu l’auras compris : pose des questions. Sans poser de questions pendant ton entretien d’embauche tu te dire une balle dans le pied parce que même si une offre te sera faite pour le poste que tu convoites, mais que tu ne pourras travailler plus de deux mois dans l’équipe que tu vas intégrer, ce sera pour toi et l’entreprise une énorme perte de temps et d’argent par la même occasion. C’est pour cette raison encre une fois que pendant ton entretien il faut que tu puisses toi aussi interroger la personne qui est en face de toi sur les points qui te tiennent à cœur.

6. FAKE IT UNTIL YOU MAKE IT

Fais semblant jusqu’à ce que ce soit vrai ! Dans le cadre de ton entretien d’embauche, n’hésite pas à faire semblant sur plusieurs points, et notamment sur le nombre d’entretiens que tu es actuellement en train de passer. Certains diront que ce n’est pas quelque chose d’envisageable que d’arrondir un peu les bords, en soulignant par exemple que tu passes plusieurs entretiens au sein d’autres entreprises alors qu’au final tu n’as qu’un seul et unique entretien d’embauche à l’heure actuelle. Chacun sa paroisse. Beaucoup de recruteurs te poseront effectivement la question suivante, es-tu actuellement dans d’autres processus de recrutement ? Sans que cela vienne de ton interlocuteur une nouvelle fois, tu pourras le laisser entendre au fil de l’entretien. Un exemple : « Comme j’ai pu le constater au sein d’autres entreprises que j’ai récemment rencontrées, le management dans la branche hôtelière est plutôt strictement vertical, est-ce que c’est aussi le cas au sein de celle-ci ? ». Tu marques un point qui compte double : tu viens de soulever une question qui montre que tu as réfléchis un peu au poste que tu es actuellement en train de viser et dans un deuxième temps tu sous-entends que l’entreprise avec laquelle tu es en train de discuter n’est absolument pas la première que tu visites ! Tout de suite et presque de manière instinctive, l’intérêt que te portait le recruteur vient de monter d’un cran, car on désire presque toujours ce que les autres veulent aussi. Dans ce cas présent c’est toi !

CONCLUSION

Tu l’auras donc compris au fil de cet article, l’entretien d’embauche ne va pas que dans un sens ! Loin de là. Il doit te permettre à toi aussi de voir si l’entreprise au sein de laquelle tu vas effectivement voir ton prochain recruteur correspond vraiment à tes attentes, et si oui ou non tu serais prêt à y travailler pour les 5 prochaines années. Pour ça, pose des questions encore et encore. On préférera de toute façon un candidat curieux et sachant exactement ce qu’il ou elle recherche qu’un candidat passif répondant simplement aux questions du recruteur. Ce dernier, dans presque 8 cas sur 10, ne recevra jamais de réponse sur l’entretien qu’il vient de passer. Si tu souhaites aller de l’avant dans tes candidatures rendez-vous sur notre page PACKAGE !

POSTULE POUR ME

Parce que postuler sans les bons outils c’est se tirer une balle dans le pied !