Vous postulez en ligne ? Votre entretien d’embauche arrive à grands pas ? Adaptez votre discours aux exigences du poste visé !

Une fois vos candidatures en ligne dûment complétées vous resterez dans l’attente jusqu’à ce que le premier entretien d’embauche pointe le bout de son nez.

Vous vous préparez donc à voir l’entreprise vous ayant rappelé et vous vous tenez à leur disposition afin de convenir d’un rendez-vous dans les plus brefs délais. Rendez-vous pris, vous avez désormais la date et l’heure ainsi que le descriptif de poste en main. Gardez en tête que le recrutement n’est au fond qu’une question de compétition et il ne faudra jamais oublier ce point, car si VOUS avez postulé à ce poste d’autres l’ont surement fait aussi. À l’inverse des autres candidats, vous avez un avantage non négligeable : VOUS ÊTES EN TRAIN DE LIRE CET ARTICLE ! Effectivement, vous ne pouvez pas vous permettre de laisser de la place au hasard dans votre recherche d’emploi, spécialement s’il s’agit d’une question essentielle au sein de votre famille, de votre couple ou de votre carrière.

Petite piqûre de rappel, nous vous rappelons que votre CV n’a qu’un objectif : vous faire accéder à la partie entretien. Pour parfaire votre CV rendez-vous sur notre article pour savoir ce qui peut taper dans l’œil du recruteur lorsqu’il regardera votre CV.  Une fois que vous avez obtenu ce que vous désiriez, c’est-à-dire ce fameux entretien qui ne sera peut-être que le premier d’une longue série, vous vous devez de venir avec le même niveau de préparation que celui engagé lors de la rédaction de votre CV. Soyons clair, on ne peut pas prétendre vouloir faire partie d’une entreprise, vouloir accéder à un poste et en même temps faire l’impasse sur la préparation nécessaire pour l’entretien d’embauche. Ayez pour objectif, avant de commencer l’entretien, de diriger celui-ci et une nouvelle fois, de ne laisser aucune place au hasard. Pour cela, respectez impérativement trois axes : sachez définir les qualités nécessaires à l’accomplissement des tâches sur ce poste, sachez à l’avance avec qui vous allez discuter et enfin mettez-vous dans la peau de celui ou celle qui occupera effectivement ce poste dans les prochaines semaines.

I. Comprendre les exigences de postes

Comprendre ce que le poste requiert  en termes de compétences, de qualités et de personnalité vous évitera (autant qu’à votre interlocuteur) de perdre un temps précieux. Focalisez-vous entretien après entretien sur ce que souhaite voir chez vous le recruteur. Votre interlocuteur n’attendra pas de vous les mêmes compétences si vous postulez à un emploi d’assistant polyvalent que si vous postulez à un poste de contrôleur aérien. Au-delà de la composante formation, nous attendrons dans le cas de l’assistant polyvalent une certaine énergie, de la rapidité ainsi qu’un sens du client. Dans le second, votre recruteur tentera d’observer chez vous une concentration à toute épreuve ainsi qu’une gestion du stress sans faille. En sachant cela, vous pouvez d’ores et déjà vous concentrer sur les aspects les plus importants du poste et donc orienter votre discours en conséquence.

Vous pourrez le faire dès le début de l’entretien en insistant sur ces points dés votre présentation en répondant au fameux « Présentez-vous » ou « Parlez-moi de vous ». En orientant, directement votre discours vous indiquez à votre interlocuteur que vous avez pris les devants d’un entretien et que donc, vous faites preuve d’une grande maturité professionnelle.

Une question subsidiaire qui est souvent posée lorsque l’on aborde les compétences professionnelles est la suivante : « Comment le recruteur évaluera mes compétences professionnelles ? ». Si la majeure partie des entretiens se déroule de façon plutôt naturelle, c’est-à-dire sans script pré établi, il peut arriver qu’un RH soucieux de bien faire soit dans l’optique d’évaluer sur des grilles spécifiques votre niveau de compétences dans telle ou telle composante. Il pourra aussi bien s’agir de tests techniques visant à évaluer concrètement votre niveau de compétences, ou simplement des questions d’ordre plus général sur ce que vous avez été à faire par la passé pour comprendre relativement vite si vous avez eu à faire face à des requêtes similaires. Dans tous les cas, soyez prêt à répondre à ce type de question qui peut paraître simple, mais qui peuvent parfois déstabiliser les candidats.

II. Mettez-vous dans la peau d’un enquêteur

Qu’il s’agisse des plus grands groupes industriels ou de toute petite PME, votre objectif est de savoir avec qui vous allez vous entretenir. Il est relativement commun d’obtenir nom et prénom de votre interlocuteur en avance, notamment à travers l’email de confirmation. Une fois ces informations en votre possession à vous de faire en sorte de jouer à l’enquêteur. Récoltez le maximum d’information sur ladite personne en consultant LinkedIn et Facebook pour en apprendre plus sur ces centres d’intérêt et savoir dès maintenant si vous avez des points communs que vous pourrez mettre en avant durant votre échange. Il peut s’agir d’une école commune, d’une activité commune ou toute autre spécificité que vous pourrez utiliser à votre avantage. Le domaine du recrutement est avant tout celui de l’humain, en favorisant le contexte de l’échange vous vous facilitez déjà une grande partie du travail, et pour dire les choses concrètement : vous vous mettrez le recruteur dans la poche !

Une fois ce travail fait, il est de votre ressort de le convaincre que vous êtes le bon. Si l’étape précédente n’était que la mise en bouche pour installer un environnement propice à la discussion, il est désormais primordial que vous fassiez tout ce qui est en votre pouvoir pour convaincre votre interlocuteur. Cela passe notamment par la mise en situation !

III. Mettez-vous maintenant dans la peau de leur prochain collaborateur

La mise en situation est une des « méthodes » utilisées lors des entretiens professionnels. L’idée est simplement, comme vous pouvez l’imaginer, de savoir comment telle ou telle personne réagirait dans un cas précis. La mise en situation correspondra pour la plupart du temps aux tâches quotidiennes que devra remplir le nouveau collaborateur et aux éventuels challenges qu’il ou elle aura à affronter. Pour répondre le plus clairement à ce type de question, il va falloir que vous vous imprégniez du rôle dans son ensemble et que vous compreniez quelles sont les étapes quotidiennes propres à la position à laquelle vous candidatez actuellement. Ne faites pas preuve d’imagination ici ! Demandez ! Pour peu que vous les trouviez sur les forums, les réseaux sociaux ou autre, les anciens et actuels collaborateurs seront souvent enclins à vous aider dans votre démarche de récolte d’informations. S’il y a une chose que nous apprécions tous, c’est parler de nous ! Donc, n’hésitez pas à prendre le temps de chercher des collaborateurs de cette entreprise pour savoir à quoi s’attendre une fois en poste. Faites-le avant d’arriver en entretien et servez-vous-en pour montrer de façon très limpide que vous maitrisez votre sujet ! En ayant ces informations dans votre poche vous pourrez vous préparer de façon beaucoup plus précise en répondant –à la place du recruteur- pourquoi vous et pas un autre ? La réponse coulera de source dans son esprit : parce qu’il (elle) est le (la) plus conscient(e) de la réalité du poste et que par conséquent il remplira cette fonction au mieux.

 

Pour récapituler …

pexels-photo-1398560

Comprenez les exigences de postes​

Faites votre enquête sur votre interviewer

Imaginez-vous sur votre nouveau poste

Ces trois conseils aussi importants soient-ils, ne représentent qu’une petite partie de l’attitude à adopter lors de vos entretiens ! C’est pourtant sur cette partie que vous devez mettre l’accent ! Dans les prochains articles de ce blog, nous nous attacherons à décrire étape par étape les méthodes que vous devez utiliser pour mettre toutes les chances de votre côté lors de ces fameux entretiens. Garder en tête votre objectif : obtenir le poste que VOUS désirez et pas seulement celui qu’ON vous offre. Concentrez votre énergie sur cette partie plutôt que sur le remplissage de formulaire en ligne !

À la demande de beaucoup d’entre vous, nous démarrons les sessions « d’entretien de simulations » afin de vous préparer au mieux pour arriver en entretien ! Éliminez :

  • Stress
  • Doute
  • Manque d’informations

… et arriver complètement détendu(e) pour votre rendez-vous professionnel.Vous souhaitez vous entrainer aux entretiens par téléphone, skype, whatsapp, Facebook ou tout autre réseau social propice à la discussion ? Nous vous invitons à faire un tour par là !