Publié par Laisser un commentaire

NOUS postulons pour vous … à VOUS de gérer vos entretiens !

Vous le savez désormais, CANDIDATE FOR ME vous apporte au fil des semaines les tips et techniques pour accéder aux métiers que vous aurez choisi et non pas celui qu’on vous aura imposé. Consultez notre partie BLOG pour plus d’articles. Nous postulons pour vous, nous créons vos espaces personnels en ligne, mais une fois les entretiens décrochés c’est à vous de faire le reste ! Néanmoins, parce qu’il existe des méthodes qui font leurs preuves, nous vous confions ici une « technique » qui se révèle redoutable lorsque vous souhaitez vous présenter ou présenter votre parcours ! Comme à notre habitude cet article s’adressera à tous ceux qui souhaitent réussir les entretiens de manière générale sans distinction de secteur, d’industrie ou de postes parce qu’on parlera ici de la manière dont répondre aux questions des recruteurs. L’objectif de cette méthode étant généralement de décrire au mieux des mises en situations auxquelles vous avez dû faire face pendant votre parcours et qui permettent en parallèle de démontrer des qualités essentielles chez vous, son nom : la méthode S.T.A.R.

Avant d’enchainer directement sur ce qu’offre la méthode il faut préciser que peu importe ce que vous décidez de répondre à ce type de question, votre réponse inclura la plupart du temps un exemple issu de votre parcours, donc quelque chose que vous avez effectivement vécu à un moment donné. La raison est simple : il s’agit d’une part pour vous de vous accrocher à quelque chose de concret plutôt que de parler de quelque chose de complètement hypothétique et d’autre part pour votre interlocuteur (afin qu’il sache concrètement que vous avez su démontrer telle ou telle qualité au cours de votre parcours) qui pourra du coup l’aider à mieux vous cerner ! Prêt pour la méthode en elle-même ? Dans ce cas c’est parti !

Décrivez dans quel contexte se déroule votre histoire

Quel était l’objectif de la mission ? Quelles étaient les tâches à accomplir ?

Qu’est-ce que VOUS avez fait?

Laissez parler les résultats !

SITUATION : Décrivez dans quel contexte se déroule votre histoire !

Soyez le plus précis possible sans pour autant être complètement barbant… L’idée est de resituer le contexte afin que votre interlocuteur (qui est au premier abord totalement étranger à votre expérience) puisse avoir une idée de la situation dans laquelle s’inscrit le problème qui va venir. C’est étape devra être relativement courte et n’aura pour objectif que de détaillé d’où vient le problème, quel à été votre position au début, qui ont été les protagonistes et si un contexte particulier vaut la peine d’être détaillée. Sans pour autant rentrer dans des détails trop techniques, le but c’est que votre interlocuteur puisse se dire à la fin de cette étape : « OK je vois très bien comment ça a démarré ».

TACHES : Quel était l’objectif de la mission ? Quelles étaient les tâches à accomplir ?

Maintenant que vous avez mis votre interviewer dans le contexte, il doit comprendre pourquoi vous lui racontez tout ça. Décrivez-lui donc (toujours de manière précise) quels étaient les objectifs de cette situation qui du coup en fait quelque chose qui vaille la peine d’être raconté. Le tout sera plus clair dans l’exemple ci-dessous, mais à cette étape vous vous devez d’expliquer concrètement quel a été le problème s’il y en avait un, ou tout simplement les tâches que vous deviez accomplir dans le cadre de votre position.

ACTION : Qu’est-ce que VOUS avez fait?

C’est à ce moment précis qu’il faut vous mettre en valeur. Vous n’êtes pas SUPERMAN donc inutile d’en faire des tonnes. Néanmoins, expliquer concrètement quel a été votre rôle dans la résolution d’un conflit, d’un problème, de la mission … IMPORTANT : Si vous ne trouvez rien à dire ici c’est que vous avez fait le mauvais choix d’histoire… choisissez-en une autre qui vous mettent en valeur ! Soyez hyper positif dans les termes que vous employez pour vous décrire et insistez bien sur le fait que vous avez été le moteur de la résolution du problème, de la mise en place d’un nouveau procédé, de la création d’un groupe de travail …

RÉSULTATS : Laissez parler les résultats !

Inutile de dire « Grâce à moi… » ou « J’ai permis ceci ou cela … » pour mettre en avant les résultats ! Ils doivent être suffisamment révélateurs pour qu’en les décrivant, votre interlocuteur puisse se dire « ah oui d’accord excellent » de lui-même sans que vous le poussiez. L’idée de cette partie est de « prouver » tout ce dont vous étiez en train de parler dans les parties précédentes. Comme disait Napoléon : « Un bon croquis vaut mieux qu’un long discours ».



Les avantages et procédés de cette méthode sont d’ailleurs décrits sur cette vidéo YouTube de Manuel Diaz

Pour que tout ce dont on vient de parler vous parle plus, voici un exemple d’utilisation de cette méthode dans une conversation avec un recruteur.

Alors ? Relativement simple non ? Utilisez cette méthode pour chacune de vos expériences, car elle a l’avantage d’apporter de la clarté et de la fluidité dans votre discours et elle montre clairement que vous maîtrisez parfaitement la communication orale !

Vous souhaitez faire une simulation d’entretien au téléphone ? Rendez-vous sur la page inscription et préparez votre discours !

Laisser un commentaire