Si la comparaison s’inscrit parfaitement dans l’actualité des mondiaux d’athlétisme qui se déroulent au Qatar cette année, il n’en reste pas moins vrai que pour une grande majorité de la population qui admet postuler en ligne, ce processus requiert patience et rigueur ! Postuler en ligne revient à se préparer à un marathon qui, en fonction de ce que vous recherchez pourrait aussi bien durer s’étaler sur quelques jours comme sur quelques mois. Comme vous pouvez l’imaginer, en postulant directement à une offre en ligne ou de manière totalement indépendante via les candidatures spontanées vous pourrez tout aussi bien avoir une réponse sur des délais tout aussi variables.

I.Être conscient de la lenteur des choses et savoir à quoi s’attendre

Votre temps n’est clairement pas celui du recruteur. Si vous avez en face de vous quelqu’un désireux de remplir un poste le plus rapidement possible et que vous correspondez en tout point à ce qu’il ou elle recherche, vous pourrez alors espérer une réponse sous quelques jours. Néanmoins, si vous ne correspondez pas, vous pouvez vous attendre à ce mail de refus automatique envoyé généralement après trois semaines d’attente ou mieux encore ne pas recevoir de réponse du tout ! C’est beaucoup plus commun que ce que l’on peut croire… Effectivement, nombreux sont les recruteurs qui ne prennent pas le temps d’offrir ne serait-ce qu’un semblant de réponses aux candidatures envoyées.

Ce constat étant fait, vous devez vous souvenir de votre objectif principal qui doit rester le même : obtenir le poste de vos rêves dans les plus brefs délais ! Pour ça, multipliez vos candidatures !

II.Multiplication : une des clés de la réussite

Vous participez à un concours. La règle est simple, le nom tiré au sort repartira avec une voiture décapotable. Pour participer, il suffit de remplir un bulletin et de le mettre dans une urne. Plus vous mettez de bulletins plus vous augmenter vos chances. Qu’est-ce que vous allez naturellement faire pour augmenter vos chances ? Exactement! Vous allez multiplier vos inscriptions en remplissant de plus en plus de bulletins !

C’est exactement la même chose que vous devriez faire en ligne ! En multipliant les candidatures, vous augmentez mathématiquement vos chances de trouver le poste qui vous intéresse ! Veillez cependant à garder des candidatures de qualités. On remarque bien trop souvent une diminution de la qualité des candidatures après avoir deux voir trois offres. Un conseil simple : éparpiller vos candidatures dans le temps. Il est beaucoup moins contraignant de postuler à deux offres maintenant puis à deux offres plus tard que d’enchainer tous dans la foulée avec l’envie de finir le plus tôt possible.

Soyez stratégique. Si vous visez un secteur en particulier, définissez le ou les postes qui vous intéressent potentiellement et consacrez des journées spécifiquement à ce poste-là. Devenez un vrai caméléon en vous adaptant !

III.Devenir un caméléon

Si l’idéal serait d’avoir un CV et une lettre de motivation différente pour chacune de vos candidatures, dans la « vraie vie » il est simplement impossible de prendre le temps de parfaire une candidature pour chaque poste. Comme décrit précédemment la méthode est relativement simple. Admettons que vous souhaitiez candidater dans le secteur de l’automobile sur une chaine de production et que vos compétences vous permettre de travailler sur le poste A, le poste B et le poste C.

Plutôt que de postuler de but en blanc à ces trois différents postes en même temps en réutilisant le même CV et la même lettre de motivation, attachez-vous à séparer les postes !

Consacrez la première semaine aux candidatures au poste A par exemple. Revoyez votre CV pour le modifier en fonction de CE POSTE uniquement de sorte que le recruteur puisse y retrouver les qualités nécessaires à ce poste en particulier. Idem pour la lettre de motivation. Adaptez-là pour qu’elle colle à ce que rechercherais le recruteur pour un nouveau collaborateur. Répétez ces opérations successivement pour le poste B la deuxième semaine et le poste C la troisième semaine. Bref, sachez vous adapter au fur et à mesure de vos candidatures !

N’oubliez pas que votre CV est votre porte d’entrée donc prenez-en soin!

IV. Relancer stratégiquement

Une fois vos candidatures envoyées, n’attendez pas patiemment que le vent souffle vers dans votre direction. Certaines candidatures ressembleront à des bouteilles à la mer malheureusement. Le monde du recrutement est parfois injuste il faut le reconnaitre. Si certaines candidatures peuvent prendre du temps, entre les questions en ligne, le CV, la lettre de motivation,etc ; il n’est pas rare de devoir passer plus d’une demi-heure sur une seule offre de poste. Lorsqu’un poste vous intéresse réellement et principalement lorsque vous avez passé du temps à candidater en ligne, EXIGEZ un retour ! Vous pouvez forcer la réponse, positive ou négative, ne serait-ce que pour savoir où vous en êtes. Comment ? Il n’est pas rare de trouver sur les sites de PME, les contacts des personnes travaillant au sein de l’entreprise (pour de plus grands groupes utilisez LinkedIn). En recherchant par mots-clés « ressources humaines l’OREAL » par exemple, vous tomberez très certainement sur le profil des personnes les plus qualifiées pour vous tenir informé de l’état d’avancement de votre candidature !

Une fois nom et prénom trouvés il est simple de définir ce qu’est le mail « classique » lié à cette entreprise : nom.prenom@entreprise.com , p.nom@entreprise.com … soyez créatif !

Pour conclure ...

Pour rendre plus nombreuses et plus efficaces vos candidatures souvenez-vous donc que :

  • Vous vous devez absolument d’être conscient dés le départ du temps que cela peut prendre d’obtenir une simple réponse. Cela vous évitera de tomber dans la désillusion lorsque vous avez tout donné pour une offre et que vous n’avez jamais reçu de réponse.
  • Vous devez multiplier vos candidatures le plus possible ! Si vous pouvez compter vos candidatures, c’est que vous n’en faites pas assez ! Répétez tant que vous n’avez pas obtenu ce que vous voulez !
  • Mettez-vous dans la tête de votre recruteur et demandez-vous ce qu’il aimerait voir sur votre CV et votre lettre de motivation et adaptez-vous ! Personne n’aime recevoir un profil générique copié à l’infini et déjà reçu des dizaines de fois ! Pour sortir du lot rendez-vous ICI.
  • Soyez stratégique dans vos relances et tentez, en vous aidant de Google, LinkedIn entre autres d’obtenir une réponse positive ou négative aux offres auxquelles vous postulez ! Cela vous permettra de savoir où vous en êtes et d’ajuster votre tir pour les prochaines fois !