POURQUOI VOTRE CV EST VOTRE PORTE D’ENTRÉE

0
secondes

30 secondes. C’est approximativement le temps que passe un recruteur lambda sur un CV qu’il a sous la main. Si ce chiffre n’est bien entendu qu’une moyenne qui peut varier énormément d’un secteur à l’autre, voir d’un métier à l’autre, il révèle néanmoins une caractéristique plutôt intéressante du recrutement aujourd’hui : un recruteur doit aller vite et être efficace dans ses décisions de recrutement ! Vous trouverez au fil de cet article les principaux points qui font de votre CV votre porte d’entrée et qui donnent donc au recruteur en face de vous un premier aperçu de votre parcours, de vos compétences et de vous-même au bout du compte.

A quoi sert votre CV?

Si la réponse que beaucoup apportent à cette question est loin de la vérité, c’est parce qu’on néglige souvent l’importance que revêt le CV. Effectivement, énormément de personnes que j’ai eu l’occasion d’interroger en entretien me répondent la même chose « le CV sert à se présenter ». En candidatant à un poste, peu importe qu’il s’agisse de l’industrie agroalimentaire, du luxe, du commerce ou de l’artisanat, votre unique objectif est de décrocher une offre en bout de chaine. Sinon à quoi bon ? Dans les pays anglo-saxons par exemple qui mettent beaucoup plus l’accent sur l’expérience plutôt que le scolaire, les CVs ont généralement tendance à être mieux présentés, plus affinés et bien sûr plus ciblés. Que vous soyez en France, en Belgique, au Luxembourg, au Canada ou autre on se rend compte que la mentalité est tout autre, car le CV prend une part beaucoup moins importante notamment chez les plus jeunes qui n’y passent que très peu de temps. Mais alors quel est (ou quels sont) le(s) objectif(s) de votre CV ?

C’est le seul et l’unique objectif de votre CV ! Que vous soyez salarié, artisan, cadre ou encore étudiant, l’unique objectif de votre CV est de décorcher un entretien. Voyez un processus de candidature comme un marathon qui peut être très court comme très long ! Mieux vaut être méthodique et régulier quand vous postulez que de tout donner sur un sprint ! Le CV est le premier maillon d’une chaine qui se termine par une offre et qui s’entremêle d’entretiens. Chaque étape amenant à la suivante, il va donc falloir peaufiner chacune des parties de votre CV.

La forme de votre CV

Votre téléphone tombe en panne. Vous vous déplacez dans plusieurs boutiques de réparation de téléphone histoire de comparer les offres de chaque magasin. Magasin 1 : la personne en face de vous est plutôt froide, mal coiffée, mal rasée bref pas très présentable, mais à l’air cependant de s’y connaitre côté informatique. Vous entrez dans le magasin 2 : la personne est super bien présentée, souriante, avenante bref un meilleur accueil que le premier magasin. Un point faible malheureusement, le gars en face de vous n’a pas vraiment l’air de savoir de quoi il parle… 90% des gens iront malgré tout dans le deuxième magasin pour une simple histoire de présentation en oubliant leur objectif premier : faire réparer ce fichu téléphone. Dans le domaine des relations humaines, les impressions prennent une place capitale c’est d’ailleurs pour ça qu’il ne faut absolument pas négliger votre présentation, qu’il s’agisse de votre CV ou de votre tenue ! « Faites revoir votre CV par vos amis, collègues ou famille ». Il s’agit là d’un conseil très répandu qui fait néanmoins ses preuves. Apporter un regard neuf sur un travail de plusieurs heures permet de repérer ce qui nous a échappé. Trop dense ou pas assez. Trop brouillon ou trop carré. Trop long ou trop court. Trop brut ou trop travaillé. Bref vous l’aurez compris, en revoyant un CV on peut être amenée à avoir des avis divergents, mais il faut cependant se plier à certaines règles quant à la forme de votre CV.

Premièrement, adoptez les codes de votre industrie ! Dans le secteur du service par exemple on aimera un CV plutôt élégant et travaillé avec des logos par exemple, du moins quelque chose qui montre que vous savez mettre de l’attention sur votre carte d’identité professionnelle. Dans le secteur bancaire à l’inverse, on aimera les choses beaucoup plus structurées sans trop de choses qui sortent de l’ordinaire. L’idée principale encore une fois est d’adapter votre CV à l’industrie au sein de laquelle vous candidatez ! Un étudiant postulant pour un stage en marketing, n’aura certainement pas le même CV qu’une mère de famille candidatant pour un poste de cadre au sein du département finance d’une grosse entreprise. Si la forme de votre CV est une partie relativement importante il faut se souvenir que sont objectif n’est que de mettre en valeur ce que vous allez dire vous concernant : le contenu !

Qu’avez-vous à dire ?

Parlez de vous ! Si l’idée du contenu de votre CV est de raconter votre parcours, il faut être conscient que là aussi il y a des règles à respecter ! Dire la vérité ! Il s’agit d’un fondement du CV. Ne mentez pas sur votre CV spécifiquement si vous visez des postes à responsabilités, car cela peut vous couter cher. Deuxième règle fondamentale : restez humble. Même si le but est de parler de vous, de vos accomplissements, de votre parcours scolaire et de vos expériences, il faut essayer de se mettre dans la place de la personne qui regardera votre CV et de se demander ce qu’elle pensera de l’auteur de votre CV, en l’occurrence vous ! Détaillez vos expériences avec des faits, des chiffres si besoin, mais ne tomber pas dans le piège de vous mettre dans la peau d’un héro sur chacune de vos expériences, ça pourrait renvoyer l’image d’une personne arrogante même si vous ne l’êtes absolument pas ! A l’inverse, ne tombez pas non plus dans le piège du listing. Cette pratique qui consiste à faire une liste des vos emplois, diplôme, etc… de façon totalement neutres et en reprenant parfois les descriptifs de poste que l’on peut retrouver sur internet. Vous avez vécu ces expériences, à vous de les mettre en valeur !

Pour résumer ...

Pour résumer, votre CV est votre porte d’entrée et exige pour cela un travail conséquent. Néanmoins, une fois que vous avez un CV prêt à l’emploi vous pourrez le garder pour les années à venir en y ajoutant au fur et à mesure ce que vous avez pu faire. Pas besoin donc de le retravailler complètement à chaque fois que vous cherchez à postuler ! La forme et le contenu, il s’agit là des deux piliers de votre CV. Prenez soin autant de l’un que de l’autre, car tous deux sont complémentaires et un super CV sur la forme sans contenu ne vaudra pas plus qu’un CV complet qui ne donne pas envie de lire !

POSTULE POUR ME

Parce que postuler sans les bons outils c’est se tirer une balle dans le pied !